• [INFOGRAPHIE BDO] PRÉLÈVEMENT A LA SOURCE, LA CONFIANCE MESURÉE DES CHEFS D'ENTREPRISE
Article:

[INFOGRAPHIE BDO] PRÉLÈVEMENT A LA SOURCE, LA CONFIANCE MESURÉE DES CHEFS D'ENTREPRISE

18 janvier 2019

A 10 jours du lancement du prélèvement a la source, la confiance mesurée des chefs d’entreprise TPE/PME. Découvrez les résultats de notre enquête. 
TELECHARGER L'INFOGRAPHIE

Réalisée auprès de 339 dirigeants de TPE et PME (composées de moins de cinquante salariés), l’enquête du cabinet BDO se penche sur la façon dont les chefs d’entreprises ont mis en oeuvre la réforme du prélèvement à la source (PAS) et dresse un état des lieux de la perception de la mesure et des inquiétudes soulevées.

Près des trois quarts (72%) des dirigeants de TPE/PME interrogés se disent confiants quant à la mise en place du prélèvement à la source auprès de leurs salariés ; 12% apparaissent très confiants, 21% des chefs d’entreprise affirment cependant être peu confiants.

Le prélèvement à la source est perçu comme un profond projet de changement : 75% des chefs d’entreprise ont pris les devants en communiquant en amont auprès de leurs salariés sur ce nouveau mode de collecte de l’impôt et ont anticipé leurs questions et problèmes éventuels.

Justement, 41% des chefs d’entreprises s’inquiètent de ne pas savoir répondre aux questions des salariés ; 35% des dirigeants interrogés craignent de commettre des erreurs dans les bulletins de paie ; 33% expriment des inquiétudes quant au coût financier de la réforme et enfin 31% s’inquiètent de la lourdeur des démarches administratives.

Pour accompagner la mise en oeuvre de la réforme, le rôle de l’expert-comptable s’est révélé déterminant : 64% des dirigeants interrogés ont fait appel à leur expert-comptable et 21% se sont préparés sans aucune aide. À noter que les fournisseurs de logiciels de gestion de paie ont aussi joué un rôle important.

L’administration fiscale n’a été sollicitée que par 6% des chefs d’entreprise : ces derniers semblent très partagés sur le rôle des pouvoirs publics, 56% estimant avoir été suffisamment bien informés contre 44% qui expriment le sentiment inverse. Pendant cette période de transition, 43% des chefs d’entreprises estiment pouvoir s’appuyer sur l’administration fiscale qui a pourtant mis en place plusieurs actions pour conseiller les entreprises.

« La grande majorité des dirigeants de TPE/PME sont confiants dans le bon déroulement des opérations concernant le Prélèvement à la source, souvent car ils ont été accompagnés par leur expert-comptable. Il faudra cependant bien communiquer dès les premiers jours de février pour anticiper les questions que peuvent encore se poser les salariés. » résume Philippe BENECH, Associé BDO.

TELECHARGER L'INFOGRAPHIE